Programme chamboulé en raison de l'actualité : rediffusion de l'émission avec Virginie Efira suivie de la cérémonie de passation des pouvoirs à l'Élysée à partir de 10h30.

Virginie Efira lors de la cérémonie des Césars
Virginie Efira lors de la cérémonie des Césars © Reuters / Gonzalo Fuentes

Rediffusion de l'émission du 5 juin 2016

Les remèdes de Virginie Efira

« Les gens déraisonnables sont en voie de disparition », Peter Handke

« Nous nous sommes tant aimés », Ettore Scola.

« River man » de Nick Drake

« Walk on by », Dionne Warwick

Le début de « L'effondrement » de Fitzgerald : « on reconnaît une intelligence de premier ordre à son aptitude à faire coexister dans l'esprit deux idées contraires tout en continuant à fonctionner. Il faudrait par exemple pouvoir constater que la situation est désespérée sans pour autant renoncer à vouloir la changer »

Lier le « pessimisme de l'intelligence » à « l'optimisme de la volonté »

L'absence de but précis

« Le voyageur et son ombre », Nietzsche

Certains sketch télé de " vous les femmes"

Écouter de la variété italienne ( « La bambola » de Patty Pravo)

Les romans graphiques de Bastien vives et d'Alison Bechdel

« Astérios polyp » de David Mazzuccheli

« les illusions sont des plaisirs coûteux mais la destruction des illusions encore plus coûteuse » Nietzsche

« A cœur vaillant, rien d'impossible »

David Hockney

Yorick Efira

La gourmandise d'Eva Bester

« Vocabulaire technique et critique de la philosophie » d’André Lalande, PUF

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.