La fille du 14 juillet
La fille du 14 juillet © Shellac Distribution

Sorti diplômé de l'école Louis Lumière section image en 1999, Antonin Peretjatko est vite reconnu pour ses courts-métrages au burlesque "vintage" (L'opération de la dernière chance , 2007 ; Paris Monopole , 2010 ;les Secrets de l'invisible , 2011...) avant de réaliserLa Fille du 14 juillet distribué par Shellac en été 2013. Sa cinématographie est considérée par beaucoup de critiques comme appartenant à la "nouvelle Nouvelle Vague française", saluée notamment par Les Cahiers du Cinéma.

Les remèdes d'Antonin

L'or. La merveilleuse histoire du général Johann August Suter de Blaise Cendrars,

"Je suis le major" (Jacques Offenbach) tiré de "La Vie Parisienne",

La pataphysique façon "Ubu",

La magie verbale, dont il vous propose une bribe,

Les guili, l'absurde : quand le boulanger inscrit au dessus de sa boulangerie "éditeur de pain bio", quand un film reçoit un prix prestigieux à la place de l'autre qui était mieux, quand Sarkozy a dit "j'ai changé",

"Je dis des choses tellement intelligentes que parfois je ne comprends pas ce que je dis." citation Shadok,

Les cocktails,

Les films de Luis Bunuel, surtout les derniers.

Son remède au bonheur

Le romantisme. En général il n'aime pas trop ça, il préfère le romanesque.

La gourmandise fantôme d’Eva Bester

Aloys Zotl
Aloys Zotl © Aloys Zotl

Les dessins d'Aloys Zötl dont voici une miette sucrée :

.

Son test de Rorschah

Test de Rorschah d'Antonin Peretjatko
Test de Rorschah d'Antonin Peretjatko © Antoine Héraly / Antoine Héraly
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.