"Aprile" de Nanni Moretti, Claude Monet, Henri Matisse, Janaina Tschäpe, la contemplation, Enrique Vila-Matas, Camille et Leonard Cohen, flâner, jardiner, danser... Retrouvez tous les remèdes de notre invitée !

Cécile Debray, 2017
Cécile Debray, 2017 © Musée de l’Orangerie / Sophie Crépy

Cécile Debray

Conservatrice de musée, historienne de l’art, commissaire de nombreuses grandes expositions en art moderne et contemporain, spécialiste de l’art moderne en peinture, notamment d’Henri Matisse, Cécile Debray est actuellement directrice du musée de l’Orangerie.

En application des directives gouvernementales, le musée est actuellement fermé, à sa réouverture vous pourrez retrouver ces expositions :

Giorgio de Chirico, La peinture métaphysique

Les biches de Marie Laurencin

Contrepoint contemporain par Janaina Tschäpe 

Les Matrices Chromatiques présentées parAgnès Thurnauer, artiste plasticienne et sculptrice 

Les remèdes de Cécile Debray

  • La peinture : Le sentiment contemplatif et rêveur des Nymphéas de Monet, la force et la poésie de Matisse Les Marocains ou la Leçon de piano, mais aussi l’installation vidéo Blood Sea de l’artiste brésilienne Janaina Tschäppe.
  • La philosophie : D’un côté le rire, de l’autre la contemplation esthétique. La contemplation d’un tableau, d’un paysage, l’écoute d’un morceau de musique offrent indéniablement un remède subtil à la mélancolie… 
  • Impressions de Kassel de Enrique Vila-Matas (2014)
  • Aprile de Nanni Moretti (1998) 
  • Berlin de Leonard Cohen (1988)
  • Fille à papa de Camille (2017)

La gourmandise d'Eva Bester

Le tableau Intérieur et Hippopotame de Gilles Aillaud (1970) 

La programmation musicale

  • Drôle d'histoire de Juniore (2020)
  • Selfless de The Strokes/Julian Casablancas (2020)
  • Fille à papa de Camille (2017)
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.