"La vie est belle" de Capra, l'entraide, les canulars téléphoniques et autres farces, Cavanna, la Picardie et le résistant Maurice Kriegel-Valrimont... Retrouvez tous les remèdes de notre invité !

"La vie est belle", le film de Capra dans les remèdes à la mélancolie de François Ruffin
"La vie est belle", le film de Capra dans les remèdes à la mélancolie de François Ruffin © AFP / Joël Saget

François Ruffin

Député de la 1ère circonscription de la Somme, sous la bannière "Picardie debout" et le rédacteur en chef du journal bi-mestriel "Fakir", dont il est le fondateur.  

Se définissant lui-même comme un "député-reporter", il poursuit, parallèlement à son mandat, les activités d'essayiste et de documentaires.

Avec Gilles Perret, ils ont réalisé J'veux du soleil, road-movie documentaire sur les Gilets jaunes, exécuté en une semaine, dans la France entière, à la rencontre des occupants des ronds-points.

Son premier long-métrage, Merci patron ! a été récompensé par le César du meilleur film documentaire en 2017.

Son dernier ouvrage, Un député et son collab' chez Big Pharma, avec Cyril Pocréaux, est paru aux éditions Fakir en octobre 2018.

Les remèdes de François Ruffin

  • « Bête et méchant » de François Cavanna (1981)
  • « La belle lurette » d'Henri Calet (1935)
  • « L'entraide, l'autre loi de la jungle » de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle (2017)
  • « La Vie est belle » de Frank Capra (1946)
  • Le canular téléphonique de Jean-Yves Lafesse, l'appel en gare de Monaco 
  • La chanson « J'ai fantaisie » de Bobby Lapointe (1964)
  • La reprise de "I will Survive" en picard par Jean Caron.
  • Le résistant Maurice Kriegel-Valrimont, dont l'entretien peut être réécouté ici
  • L'épidémiologiste anglais Richard Wilkinson
  • Les mythes : Jaurès, Jésus, Vallès
  • Faire des farces
  • Une citation des « Misérables » de Victor Hugo :  « Tenter, braver, persister, persévérer, être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu'elle nous fait, tantôt affronter la puissance injuste, tantôt insulter la victoire ivre, tenir bon, tenir tête  : voilà l'exemple dont les peuples ont besoin, et la lumière qui les électrise. » (1862) 
  • Le peintre Mathieu Colloghan et l’œuvre Un peu avant la mort accidentelle du contre-maître
  • La littérature : Austen, Aragon, Calet, Cohen, Dostoïevski, Koestler...
  • Se sauver par les autres grâce au reportage
  • La bibliothèque municipale d'Amiens 
  • Le chemin de halage le long de la Somme

La Gourmandise d'Eva Bester : 

Les ouvriers d'Ignace-François Bonhommé, à voir ici, ici ou encore

La programmation musicale : 

  • Flavien Berger, « Hyper Horloge »
  • J.S. Ondara, « Saying goodbye »
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.