Notre invité ce matin est Jean Clair

Jean Clair
Jean Clair © Radio France / C.Hélie

Pour introduire notre apothicaire de l’âme par son identité sociale, on peut dire qu’il estécrivain, académicien, conservateur général du patrimoine, Ancien directeur du musée Picasso . On peut dire aussi qu’il a enseigné l’histoire de l’art à l’Ecole du Louvre, et qu’il a déjà été le commissaire de grandes expositions nationales et marquantes. C’est à lui que l’on doit la magistrale exposition de 2005 au Grand Palais et le merveilleux catalogue qui en découle : Mélancolie. Génie et folie en occident .

Plus intimement, on peut dire de notre apothicaire qu’il est docteur en spleen, chercheur en acédie, et gouteur de lait noir. Un homme d’images, au nom de guerre qui évoque pourtant le contraire de la sombreur. Auteur d’unJournal Atrabilaire, il confie dans son dernier carnet, entretenir avec lui-même des rapports difficiles. Trouvant refuge dans les livres, il cite une phrase de Flaubert qui pourrait être la devise de l’émission : « le seul moyen de ne pas être malheureux, c’est de s’enfermer dans l’art et de compter pour rien tout le reste » .Son dernier livre, "La part de l'ange : journal 2012 - 2015" vient de paraitre aux éditions Gallimard.

Les remèdes de Jean Clair

"Moesta et errabunda" , Baudelaire, "Les Fleurs du mal"

La définition du beau idéal par Baudelaire, "Les Fusées", XVI

"Les Enfants du Paradis", Marcel Carné

L'aria du Conte Rodolphe in "La Somnambula" de Bellini

" Qui me délivrera ?", Nicole Louvier

Assister à une grande messe chantée , en latin , avec orgue et parfumsNaguère , faire l'amour

Omelette aux truffes ou pâtes aux cèpes

"La femme à la balance", Vermeer

Un siège, classe Affaires, à côté d'un hublot, sur le côté gauche d'un long courrier volant vers New York

La chose à éviter à tout prix

Ecouter la matinale de France Culture (les plages musicales et non les causeries)

La gourmandise d'Eva Bester

Le verbe "riboter"

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.