“Domicile Conjugal” de François Truffaut, les dessins de Sempé et de Voutch, nager et lire, Françoise Sagan, “Les Demoiselles de Rochefort” de Jacques Demy... Retrouvez tous les remèdes de notre invitée !

Olivier de Lamberterie, journaliste et critique littéraire, elle a remporté le Prix Renaudot essai 2018, pour "Avec toutes mes sympathies" ! (07 novembre 2018, Paris, France)
Olivier de Lamberterie, journaliste et critique littéraire, elle a remporté le Prix Renaudot essai 2018, pour "Avec toutes mes sympathies" ! (07 novembre 2018, Paris, France) © AFP / Eric Feferberg

Olivia de Lamberterie est journaliste et critique littéraire. Rédactrice en chef adjointe et responsable du service livres pour Elle, notre invitée est également chroniqueuse à la télévision dans l’émission Télématin et à la radio dans Le Masque et la Plume sur France Inter ainsi que pour Radio Canada. 

Avec toutes mes sympathies, son premier livre, a paru chez Stock et a reçu le Prix Renaudot Essai 2018. 

Les remèdes d'Olivia de Lamberterie : 

  • Le livre Un certain regard de Françoise Sagan (posthume, 2008)
  • Le film Domicile conjugal de François Truffaut (1970)
  • La chanson « Un tacle de Patrick Viera n’est pas une truite en chocolat » de Vincent Delerm (2008)
  • La chanson d’Andy, dans le film _« Les Demoiselles de Rochefort »_de Jacques Demy
  • Une sorte de mixte de pensée magique et de courtoisie : à force de sourire et de faire semblant que tout va bien, je vais finir par y croire
  • Nager et lire évidemment.
  • « Le grand péché du monde moderne c’est le refus de l’invisible », citation de Julien Green (écrivain américain) dans son Journal.
  • Les dessins de Jean-Jacques Sempé car il sait raconter la joie ! 
  • Les dessins d'Olivier Voutch 

La gourmandise d’Eva Bester :

La Colonie pénitentiaire de Kafka (1914)

Programmation musicale :

  • Juliette Armanet – "Cool Cat"
  • MØ – "Blur"
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.