En compagnie du photographe Reza ce dimanche, nos oreilles sont visitées par des poèmes d'amour. A un moment donné de nos vies, Il faudra bien découvrir les merveilles que nous nous sommes ! On a le temps vous savez, mais ça arrivera, ça finira bien par arriver ... Amis, préparez vos douleurs, ce que nous avons souffert se transforme en beauté.

Reza est photographe

Né en 1952 à Tabriz en Iran sous le régime du Shah, Reza est aujourd'hui un des reporters-photographes les plus reconnus de sa profession. Il témoigne, depuis vingt-cinq ans, des blessures et des joies de ceux qu'il croise sur sa route mais aussi des tourments que lui-même a subi.

REZA
REZA © Radio France / Tim Mantoani

A 22 ans, il est emprisonné trois ans en Iran pour avoir pris desphotos subversives et avoir fait desexpositions sans autorisation . Son séjour dans la geôle politique du Shah forge son caractère car il y rencontre les grands intellectuels d'Iran, eux aussi emprisonnés. Il déclare: "C'était extraordinaire de se trouver si jeune au milieu des plus prestigieux écrivains, philosophes, romanciers et cinéastes du pays ". La prison dessine sa destinée. Il y apprend le français et décide de s'engager aux côtés des populations en détresse .

En 1981 , photographe reconnu, il fuit l'Iran et s'exile à Paris . Reza a parcouru plus de cent pays , a couvert de nombreux conflits , révolutions et catastrophes humaines . Aujourd'hui il possède sa propre agence, Webistan . Il a également fondé une ONG, AinaWorld , qui s'engage en faveur de l'éducation, de la communication et de l'information en Afghanistan aujourd'hui, ailleurs demain.

Les remèdes de Reza

Les livres de poème de Djalâl ad-Dîn Rûmî

Le film d'animation "GUS"

"Taxi Tehéran", Jafar Panahi

Mohamad Assaf Ya Halaii, "Ya Mali"

Nusrat Fateh Ali Khan "Dam Mast Qalandar "

Edith Piaf "Mon manège à moi"

Le soufisme et l'humanisme

Transmettre l'enseignement de la photographie aux êtres vulnérables et écouter les autres

Le Petit Journal

"Toutes les ténèbres du monde ne peuvent éteindre la flamme d'une seule petite bougie" (proverbe persan)

Glace iranienne à la rose et au safran

Eugène Delacroix, "La liberté guidant le peuple"

Vincent Van Gogh

L'endroit idéal pour moi est celui où je suis, au moment présent, entouré des gens autour de moi, qui sont les meilleurs du monde.

La véritable joie pour moi est de voir, dans les pays pauvres, dans les camps de réfugiés, dans des coins reculés du monde, que certaines personnes sont bien plus joyeuses que dans des zones beaucoup plus favorisées.

La chose à éviter à tout prix

Dans mon travail, je rencontre constamment des gens vulnérables, vivant dans la pauvreté et le désespoir. Penser à eux, et combien les gouvernements et grandes entreprises travaillent main dans la main pour profiter de leurs situations, me rend très malheureux.

La gourmandise fantôme d'Eva Bester

Le sinologue et onirologue Léon d'Hervey de Saint-Denys et son ouvrage « Les Rêves et les moyens de les diriger »,à lire ICI.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.