Anne-Laure Liégeois
Anne-Laure Liégeois © Radio France

A la fin de ses études de lettres classiques, Anne-Laure Liégeois traduit et monte Le festin de Thyeste de Sénèque. C'est le nom qu'elle choisira lorsqu'elle créera sa compagnie deux ans plus tard : Le Théâtre du Festin. Ses spectacles sont marqués par un goût profond pour l'écriture, une recherche permanente entre le "voir", "l'être vu" et les rapports du mond et de l'intime. En 2001, elle crée Embouteillages , spectacle pour 27 auteurs, 50 acteurs et 35 voitures qui partira sur les routes des forêts de Sarrebruck, des falaise de Fécamp, en passant par la Grande Halle de la Villette, les usines Peugeot ... En 2003, elle est nommée à la direction du CDN de Montluçon/Région Auverge. Elle travaillera, durant ses trois mandats, avec de nombreux auteurs contemporains dont Pierre Notte et Rémi De Vos. De retour à Paris, La Comédie Française lui ouvre ses portes. Elle y met en scène plusieurs spectacles, dont les plus récents sont Une puce, épargnez-là (Noémie Wallace, 2012) et La Place Royale (Corneille, la même année). L'an dernier elle crée La Maison d'Os de Dubillard au Théâtre du Rond-Point et Macbeth de Shakespeare.

Les remèdes d'Anne-Laure

Altra de Benoît Delépine (notamment la scène du resto routier où Bouli Lanners chante Sunny) Tout Carver, et plus précisément Les Vitamines du bonheur – la nouvelle « Plume » avec le paon Joey

Barry Lyndon de Stanley Kubrick Les Cornichons par les Bell Rays

Land of 1000 Dances de Ike And Tina in Paris (Olympia 1971)

Une Sorcière Comme les Autres d’Anne Sylvestre Penser aux combats des Hommes

Robert Badinter

Les Femen

Baiser (alors là franchement y'a rien de mieux, mais il faut pouvoir le dire sur les ondes !) et travailler (plus facile à dire mais a besoin du précédent!)

le « Tricouillard » de la Maison d'Angers

la langue du démon du Saint Michel terrassant le démon de Raphaël

« Demain il fera jour », « Pince moi je rêve »...

Le vin d'orange de son père et la rhubarbe de sa mère

la Dame au cochon de Rops ou la Tentation de Saint-Antoine toujours de Rops L’intérieur d’elle-même, qu’elle transporte partout et dans lequel elle peut se réfugie

Son remède au bonheur

"IMAGINER ÊTRE ENFERMÉE DANS UN HOPITAL (UN SANATORIUM), ATTACHÉE À UNE CHAISE, DANS UNE CHAMBRE AVEC LA FENÊTRE OUVERTE, ENTENDRE LE BRUIT DEHORS, LE BRUIT DE LA MER, DE LA CAMPAGNE, DE LA VILLE, NE RIEN VOIR ET AVOIR DEVANT SOI UNE TOILE DE GASPAR DAVID FRIEDRICH D'UN HOMME FACE À LA MER OU UNE MER DE TURNER OU DES VACHES DE BOUDIN. (PENSER À NOUGARO) PENSER ÊTRE PRIVÉE POUR TOUJOURS D'OLIVIER FÉLIX ET ULYSSE"

La gourmandise fantôme d’Eva Bester

Le hors-série d’été du magazine Causette consacré à l’anormal

Son test de Rorschach

Test de Rorschah d'Anne-Laure Liégeois
Test de Rorschah d'Anne-Laure Liégeois © Antoine Héraly
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.