"Les grands ducs" de Patrice Leconte, la joie, Donald Fagen, Ray Charles, chanter, cuisiner, Jiddu Krishnamurti, Vincent Van Gogh, Oscar Wilde... Retrouvez tous les remèdes de notre invité !

L'auteur-compositeur-interprète, Michel Jonasz, à l'opéra de Nice, janvier 2017
L'auteur-compositeur-interprète, Michel Jonasz, à l'opéra de Nice, janvier 2017 © Maxppp / NICE MATIN / Jean François Ottonello

Michel Jonasz est auteur-compositeur-interprète, acteur et éditeur.

Enfant, toute la famille se retrouve pour le repas du dimanche et écoute de la musique tzigane, qui aura une influence déterminante sur sa carrière.

Peu attiré par les études, il quitte l'école dès l'âge de quinze ans et cherche sa voie dans le domaine artistique. Peinture, théâtre et musique l'intéressent, mais c'est une place de pianiste qui lui met le pied à l'étrier.

En 1968, il débute sa carrière solo.

En 1974, il sort son premier album Michel Jonasz.

De nombreux succès suivront : La Boîte de jazz, Joueurs de blues, Les Vacances au bord de la mer… Son titre fétiche sur scène est Super Nana.

Il réalise également une belle carrière cinématographie et théâtrale.

En 2019, Michel Jonasz revient avec "La Méouge, le Rhône, la Durance", un album de chansons inédites réalisé avec ses fidèles frères de groove Manu Katché et Jean-Yves D’Angelo.

Pour moi il n'y a qu'un seul remède à la mélancolie, c'est la joie d'être

Les remèdes de Michel Jonasz

  • Les grands ducs de Patrice Leconte (1996)
  • La joie comme une décision à prendre
  • Ruby Baby par Donald Fagen (1982) (Album The nightfly)
  • What’d I say par Ray Charles (1959)
  • Ses activités préférées : Chanter, cuisiner, nager dans les vagues, faire une balade en moto...
  • Renaître chaque jour de Jiddu Krishnamurti
  • Le tableau La nuit étoilée, de Vincent Van Gogh (1889)
  • La citation : "Personne n’est parfait, je suis moi-même particulièrement sensible aux courants d’air" d'Oscar Wilde

À lire : Marguerite, la vache pleine de confiance - Et si on décidait d'être heureux ? de Agnès Grêt - Editions Michel Jonasz (2016)

La gourmandise d'Eva Bester

Le poème La solitude de Baudelaire, extrait du recueil posthume Le Spleen de Paris (1855)

La programmation musicale

  • Calypso Valois - Cannibales (2017)
  • Michel Jonasz - Je voulais te dire que je t'attends (1976)
  • Curtis Harding - Need your love (2017) (Album Face your feat)

Première diffusion de cette émission le 18 février 2018

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.