Après le premier grand succès du 45 tours Aline en 1965, l'album Les mots bleus , sorti en 1975, promeut Christophe au rang de phénoménale pop-star de la variété française. Animé d’un grand éclectisme dans son art, il se reconnaît par ailleurs un esprit labyrinthique.

Christophe et Rachida Brakni à l'Olympia en 2013
Christophe et Rachida Brakni à l'Olympia en 2013 © Radio France / Christophe Abramowitz
Christophe Rachida Brakni Olympia 2013
Christophe Rachida Brakni Olympia 2013 © Christophe Abramowitz / Christophe Abramowitz

Resté discret pendant plusieurs années, il a fait un grand retour en 2008, avec l’album Aimer ce que nous sommes . Au mois de mars, est sorti Paradis Retrouvé , album d'inédits de la période 1972-1982 qui mêle aussi de nouvelles sonorités.

Il reprend cet automne sa tournée "L'Intime tour".

Les remèdes de Christophe

  • Le film Elephant man de David Lynch, 1980
  • Le peintre Clovis Trouille, en particulier le tableau représentant deux bonnes sœurs qui s’embrassent.
  • Etre en mer sur un voilier
  • Un livre : Le Dictionnaire  de Laurent Baffie, Editions Kero, 2012
  • Les Sketchs de Gad Elmaleh
  • Le film La Maman et la putain de Jean Eustache, 1973
  • Une citation tirée de Bernanos : "Celui qui n’a pas connu la route à l’aube ne connaîtra jamais l’espérance"
  • La pétanque au Jardin du Luxembourg
  • Le whisky sour dont Christophe nous donne une recette
  • Le titre Arrow (Ghosting Season Remix) de The Irrepressibles, 2012

Quelque chose qui le rend triste

Le Petit bal perdu de Bourvil

La Gourmandise d’Eva Bester

L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau du neurologue Oliver Sacks,1985

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.