Des manifestations se déroulent entre le 15 avril 1989 et le 4 juin 1989 sur la place Tiananmen à Pékin. Elles se concluent par l'intervention de l'armée dans la nuit du 3 au 4 juin, c'est le massacre de la place Tiananmen.

3 juin 1989, un étudiant dissident demande aux soldats de rentrer chez eux alors que les foules envahissent le centre de Pékin, Place Tienanmen.
3 juin 1989, un étudiant dissident demande aux soldats de rentrer chez eux alors que les foules envahissent le centre de Pékin, Place Tienanmen. © AFP / Catherine Henriette

Tiananmen connais pas ! C'est, pour reprendre le titre du célèbre documentaire de Bertrand Blier, la réponse que peuvent faire les jeunes Chinois si on les interroge sur les événements dramatiques de Tiananmen.

Tiananmen connais pas, car aucun livre d'histoire chinois n'en fait mention et la presse locale n'est pas autorisée à évoquer ce massacre qui a provoqué la mort de centaines, peut-être même de plusieurs milliers de Chinois. Un bilan précis étant impossible à établir tant que le sujet restera tabou pour les autorités de Pékin qui s'en tiennent par ailleurs à la version officielle, je cite : "Les manifestants étaient des criminels et des voyous, sans lien avec les étudiants. Et l'armée est intervenue pour sauver le socialisme en Chine."

Malgré cette chape de plomb, le souvenir du "Printemps de Pékin", qui s'est terminé dans le sang sur la place Tiananmen, reste vif dans la mémoire de tous les contemporains. Et le gouvernement communiste redoute que ce vingtième anniversaire ne donne lieu à de nouveaux épisodes contestataires dans cet immense pays où les signes de rébellion se multiplient. 

Paysans déracinés rejetés des villes par la crise économique, chômeurs, victimes du lait frelaté, habitants du Sichuan ravagé par le dernier séisme qui accusent la mauvaise qualité des constructions, contempteurs de la corruption des fonctionnaires du Parti, sinistrés de la pollution industrielle, dissidents politiques régulièrement embastillés, ou encore Tibétains opprimés…

Monsieur X, qui m'a déjà entretenu des événements de Tiananmen, revient donc sur cette tragédie à la lumière des dernières informations qui ont filtré de Chine malgré le silence officiel et le contrôle rigoureux des médias et de l'Internet. Des révélations souvent surprenantes !

Programmation musicale

  • High Tone  Tchen 

Bibliographie

L'équipe
Contact