On a fait de lui un « Docteur Folamour » ! Le principal responsable de la prolifération nucléaire. L’homme qui a vendu son âme aux pays voyous pour reprendre la terminologie états-unienne… Bref, le Diable en personne, un Diable islamiste qui plus est ! Et aussitôt, derrière lui se glissait la silhouette inquiétante de Ben Laden ! Ben Laden qui, un jour ou l’autre, utilisera l’arme nucléaire, propre ou sale, contre l’Occident. Tout n’est pas faux dans ces assertions : Abdul Quadeer Khan a réellement organisé une sorte de marché noir de l’atome. Mais il n’était pas seul ! Il a bénéficié de nombreuses complicités. Dans son pays, le Pakistan, mais aussi à l’étranger : et dans cette affaire, les grandes puissances sont loin d’être innocentes, même si, officiellement, elles militent pour le respect du traité de non-prolifération nucléaire et sa signature par les derniers pays qui renâclent encore : Israël, l’Inde et le Pakistan ! En même temps, le club très fermé des Etats qui possèdent l’arme nucléaire ne cesse de s’agrandir : si la Libye a renoncé – nous verrons avec Monsieur X dans quelles conditions – la Corée du Nord et l’Iran semblent près de rejoindre le club… Et peut-être en font-ils déjà partie, clandestinement bien sûr. Grâce en particulier au redoutable Dr Khan ! Quant à Israël, c’est un secret de Polichinelle : l’Etat hébreu disposerait déjà d’une bonne centaine de bombes atomiques.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.