Pour les Israéliens, c’est un héros national ! Une véritable légende. Un homme mort en service pour sa patrie, au cours d’une mission particulièrement dangereuse et audacieuse… Il s’appelait Eli Cohen. Une nuit de mai 1965, les mains liées et sous bonne garde, il est monté sur l’échafaud qui avait été dressé Place des Martyrs au centre de la ville de Damas. Malgré l’heure tardive, des milliers de Syriens se pressaient autour du gibet. Et la scène était retransmise en direct par la télévision locale.

Au pied de l’échafaud, un vieux rabbin a commencé à ânonner une prière. Là-haut, le bourreau, un géant nommé Abbu-Salim, a tenté de poser un capuchon sur la tête du condamné. Mais Cohen a secoué la tête et refusé. Quelques secondes plus tard, la corde était passée autour de son cou. Deux minutes plus tard, Eli Cohen était déclaré mort par le bourreau. L’un des espions les plus célèbres venait de disparaître. Et en Israël, on ne l’a toujours pas oublié : en 2000, on a célébré officiellement l’anniversaire de sa disparition et un timbre à son effigie a été mis en vente. Cette même année, le Premier ministre, Ehud Barak, a demandé officiellement que sa dépouille soit restituée à Israël afin d’y être enterrée. Mais la Syrie a refusé. Comme elle l'avait déjà refusé à de nombreuses reprises dans le passé.

Il y a longtemps que je voulais que Monsieur X me raconte l’histoire de cet homme que l’on a, par exemple, comparé au célèbre Richard Sorge, l’espion soviétique qui avait pu annoncer à l’avance l’attaque des troupes d'Hitler contre l’URSS en juin 1941… Un jour, en effet, alors que nous devisions après un enregistrement, mon interlocuteur m’avait laissé entendre que l’histoire d’Eli Cohen n’était peut-être pas aussi limpide qu’elle paraissait être… Les circonstances au cours desquelles cette taupe israélienne, infiltrée à Damas au cœur même de la classe dirigeante syrienne, a été démasquée, n’ont en effet jamais été tout à fait éclaircies… Et Monsieur X a son idée ... assez dérangeante.

Première diffusion : le 9 mars 2002

Mémorial pour Eli Cohen
Mémorial pour Eli Cohen © Deror avi
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.