Ce fut comme si l’Histoire, la grande Histoire, ne voulait pas de lui… Witold Pilecki a pourtant été l’un des plus grands héros du XX° siècle… Mais un héros dont vous trouverez rarement le nom dans les livres. Comme si tout avait été fait pour qu’il soit oublié. Parce qu’il gênait, parce que la seule évocation de son nom renvoyait à des souvenirs douloureux ou remettait en cause quelques récits officiels…

Encore un mot avant d’écouter Monsieur X. Le capitaine Witold Pilecki est le seul homme à ma connaissance qui ait accompli ce geste inouï : se faire arrêter par la police nazie afin de rejoindre le camp d’Auschwitz. Pour savoir exactement ce qu’il s’y passait. Pour témoigner, pour organiser la Résistance à l’intérieur même de ce camp de concentration qui deviendra bientôt un camp d’extermination. Le plus abominablement célèbre de ces représentations de l’Enfer !

Mais, comme si cela ne suffisait pas, Pilecki, après avoir vécu et subi pendant plus de trois ans l’horreur nazie, sera victime de la barbarie soviétique…

Bibliographie :

"Le volontaire. Witold Pilecki, l'homme qui organisa la résistance dans le camp d'Auschwitz ", Marco Patricelli, Ed. Jean-Claude Lattès, 2011

« Hommes et femmes à Auschwitz », Hermann Langbein, Ed. Tallandier Texto (poche) , 2011

Un film magnifique à voir et à revoir : "Katyn ", d'Andrzej Wajda, 2007, Editions Montparnasse

Discographie :

"Concerto pour violon n°1 " de Krzysztof Penderecki, chez Label Charrel Classics.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.