C’est l’un des plus beaux pays du monde. Un véritable paradis aux paysages idylliques, adossés à l’Himalaya. Le Cachemire. Pourtant, depuis plus d’un demi-siècle, cet ancien royaume est coupé en deux par une ligne de contrôle militarisée, une horrible balafre de l’Histoire, pour reprendre les mots de l’écrivain Salman Rushdie qui est lui-même à demi Cachemiri. Deux Etats, deux frères ennemis, l’Inde et le Pakistan, se partagent en effet le Jammu-et-Cachemire depuis 1947. C’est à dire depuis le moment où le colonisateur britannique a décidé de la partition du sous-continent indien. Au nord, le Pakistan, créé sur une base religieuse, c’est à dire musulmane. Au sud, l’Inde laïque. Quant au Cachemire de 1947, c’est un pays grand comme une petite moitié de la France, semi-autonome, en majorité musulman mais gouverné par un maharadjah hindou. Dès l’indépendance indienne et pakistanaise, des troubles éclatent, fomentés par des Musulmans qui réclament le rattachement au Pakistan. Avec le soutien armé de ce dernier Etat. Devant cette menace, le souverain cachemiri décide d’en appeler à l’Inde. L’Inde à laquelle il va rattacher son pays… L’Inde qui ne demande pas mieux que d’intervenir militairement car elle a également des vues sur le Cachemire. Ainsi commence la première guerre indo-pakistanaise qui n’aura pour seul résultat que la partition du Cachemire et l’occupation militaire par les deux armées de chaque côté de la ligne de cessez-le feu. Une situation qui perdure encore aujourd’hui. L’Inde estimant être dans son bon droit puisque c’est le souverain cachemiri qui a décidé du rattachement de son pays à New Delhi. Et le Pakistan revendiquant de son côté la tutelle du Cachemire étant donné qu’il est peuplé majoritairement de Musulmans. Et Islamabad n’a cessé de réclamer la tenue d’un referendum. Enfin, il faut souligner que ce conflit latent qui a déjà provoqué la mort de dizaines de milliers de Cachemiris alimente aussi le terrorisme international… Monsieur X le disait la semaine passée : les terroristes qui ont récemment ensanglanté Londres avaient été entraînés par une organisation, « L’Armée des purs », qui lutte au Cachemire contre la présence indienne. Monsieur X, qui poursuit son récit…

programmation musicale

Sussan Deyhim

Meykhaneh album: Madman of Godlabel: Cramned Discsparution: 2000### Temple of sound & Rizwan-Muazzam Qawwali

Beloved album: People's colony n°1label: Real World Recordsparution: 2001### Jan Garbarek

Saga album: Ragas and Sagaslabel: ECM Recordsparution: 1992

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.