Au départ, ce pourrait être l’histoire d’un vieux couple. On s’aime, on se dispute, on aspire à se rabibocher. Mais pour sceller les retrouvailles, l’offensé exige un gros cadeau… Ce que finit par accepter l’offenseur, même s’il lui en coûte beaucoup. Ainsi peut-on résumer le début d’une affaire qui a fait scandale des deux côtés du Rhin dans les années 90. Le couple, c’est celui que forme l’Allemagne et la France, incarnées par leurs dirigeants respectifs, le chancelier Helmut Kohl et le président François Mitterrand. Le duo moteur de la construction européenne et, au-delà, deux hommes qui sont, à l’instar de leurs prédécesseurs, le chancelier Adenauer et le général de Gaulle, d’ardents partisans de la réconciliation franco-allemande. Personne n’a oublié la photographie de Verdun prise en 1984 : Kohl et Mitterrand, la main dans la main, rendant hommage aux victimes de la Grande guerre. Toutefois, cinq ans plus tard, cette image harmonieuse se brouille. Le Mur de Berlin tombe. La réunification devient possible… Kohl s’enthousiasme et se lance à corps perdu dans l’entreprise. Mitterrand, lui, n’a rien vu venir et se méfie : une réunification précipitée et grosse d’incertitude et peut-être même de menaces… Le couple franco-allemand vacille. Pourtant, après quelques mois difficiles, les deux dirigeants se rapprochent : Mitterrand a obtenu satisfaction sur plusieurs points essentiels. Son partenaire a accepté de ne pas remettre en cause la frontière de l’Est avec la Pologne. Il a aussi renoncé solennellement à l’arme nucléaire et décidé de se lancer avec la France dans le projet de création d’une monnaie euro-péenne… Mais en retour, Kohl veut qu’on l’aide… La réunification est une tâche immense et surtout très coûteuse. Paris doit s’engager. Le cadeau que réclame Kohl pèse 20 milliards, c’est le prix à payer pour réhabiliter le site de Leuna où le chancelier entend symboliquement construire une des raffineries les plus modernes d’Europe qui sauvera l’industrie chimique allemande. Mais la mise en œuvre de ce gigantesque projet va mettre en lumière de curieuses pratiques de corruption politique dans les deux pays…

Mitterrand Kohl
Mitterrand Kohl © DR

Les liens

l'article de Hélène Miard-delacroix sur la réunification allemande

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.