C’était un homme modeste… Une silhouette qu’on apercevait parfois au petit matin en train de cou-rir, seul, dans les rues de sa capitale… Un étudiant en sciences d’une trentaine d’années qui se glissait sans bruit sur les bancs de l’université au milieu de ses pairs. Un militaire, toujours vêtu d’un simple treillis sur lequel il n’arborait aucune décoration. Un chef d’Etat, enfin, qui se gardait bien de céder au goût du faste et de la mégalomanie si répandu parmi les dirigeants, en particulier ceux du Tiers-Monde. Bref, un homme politique atypique… Mais, alors qu’il était à la tête de son pays depuis huit ans et qu’il était estimé par un grand nombre de ses compatriotes, il a été assassiné. C’était il y a tout juste un quart de siècle, dans un petit pays d’Afrique qui, malgré les apparences et un régime politique autoritaire, avait gardé des liens profonds avec la France. Marien Ngouabi, président de la République po-pulaire du Congo, avait 39 ans. Et on ne sait toujours pas exactement qui l’a tué ni surtout qui a commandité son assassinat. C’est pourquoi Monsieur X m’a proposé cette semaine de revenir sur cette affaire où, comme d’habitude en Afrique, la France est concernée au premier chef. Encore un mot avant d’écouter mon interlocu-teur : Ngouabi est devenu un mythe au Congo, le Congo-Brazzaville comme on l’appelait pour le diffé-rencier de son grand voisin, l’ex-Congo belge. Un my-the parce qu’il est mort jeune et qu’on s’accorde géné-ralement pour considérer que c’était un dirigeant hon-nête, tout entier dévoué à son pays, même si sa prati-que politique prêtait parfois à sourire. Mais les pays sont ainsi faits qu’ils ont besoin de héros. Surtout lorsqu’ils les ont dévorés !

programmation musicale

Angélique KIDJO

Ne cédez jamais! label: Saint Georgeparution: 2002### Damon ALBARN

The djembe label: EMIparution: 2002### Elvis COSTELLO

When i was cruel number two label: Islandparution: 2002

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.