Exceptionnellement, vous pouvez à nouveau (ré)écouter cette émission en intégralité :

programmation musicaleUn demi-milliard d’euros de commissions et rétrocommissions, et une demi-douzaine de morts suspectes : voilà comment pourrait être résumée l’affaire des Frégates de Taïwan que Monsieur X a commencé à nous raconter la semaine passée. Mais il faudrait aussi ajouter l’amende faramineuse que la DCN et l’entreprise Thalès, ex-Thomson, mais plus vraisemblablement le contribuable français, devront payer à Taïwan pour avoir mis en place un système illégal de commissions. Et il y en aura pour des centaines de millions de dollars. Enfin, il faut souligner que le juge Van Ruymbeke, chargé d’instruire ce dossier en France, a fini par rendre une ordonnance de non-lieu après sept ans d’enquête, en 2008. Un aveu d’impuissance, à cause en particulier de nombreux obstacles et l’utilisation abusive et permanente du « secret-défense » qu’on lui a opposé tout au long de ses investigations. Conclusion : les corrompus peuvent dormir sur leurs deux oreilles et même, pour au moins l’un des intermédiaires, récupérer peut-être l’argent de la fraude bloqué en Suisse. Mais entre temps, donc, au moins six personnes qui avaient connaissance des secrets de cette affaire l’ont payé de leur vie. Monsieur X revient par conséquent sur ce scandale d’Etat où il est acquis que des hommes politiques de notre pays ont bénéficié de ces fameuses rétrocommissions, c'est-à-dire de sommes d’abord versées à des intermédiaires étrangers mais qui sont revenues, au moins en partie, clandestinement en France.

Mars. Jia Jia

Tchu Dje album: Dragon flylabel: Le Maquisparution: 2006

Christine Ott

Pensées sauvages album: Solitude nomadelabel: Mon slipparution: 2009

Christine Ott

Tropismes album: Solitude nomadelabel: Mon slipparution: 2009

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.