« Le faucon et le bonhomme de neige » ! Ainsi ont-ils été appelés par la presse populaire et même par Hollywood qui a tiré un film de leur curieuse et sulfureuse histoire… Le « faucon », tout simplement parce que Christopher Boyce pratiquait la chasse au faucon… Et le « bonhomme de neige » car Andrew Lee, pour son malheur et celui de son ami, faisait une grande consommation de cocaïne. Deux jeunes Américains compromis dans une affaire d’espionnage qui les dépassait et qui a permis plus tard de jeter une lumière crue sur les pratiques des services secrets états-uniens… A commencer par la puissante NSA, la plus importante agence de renseignement aux Etats-Unis qui regrouperait – même si le chiffre est tenu secret – des dizaines de milliers d’employés. C’est en particulier la NSA qui a mis en place le fameux réseau Echelon, Une gigantesque toile d’araignée électronique qui permet en principe d’intercepter les communications dans le monde entier : fax, internet, téléphone. Même les échanges cryptés n’échappent pas à la curiosité de la NSA et de ses ordinateurs superpuissants. Toutefois, dans les années 70, lorsque le faucon et le bonhomme de neige vont, bien malgré eux, faire la une de l’actualité, on ignore encore tout de ce réseau qui se met peu à peu en place dans le plus grand secret.

programmation musicale

Yaron Herman

Toxic album: A time for everythinglabel: Laborie Records### Steppenwolf

Born to be wild album: Flower Power (compil)label: MCA Musicparution: 1994

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.