C’est un des classiques de la télévision et de la vie politique américaine : un politicien, accompagné de son épouse, se présente devant les caméras. La main sur le cœur, il reconnaît qu’il a péché, offensé gravement ses électeurs et sa famille mais qu’il a renoncé à ses turpitudes. A côté de lui, l’épouse opine et pardonne. Et, dans le meilleur des cas, on essuie quelques larmes furtives avant de s’embrasser… L’un des derniers à se livrer à cet exercice de repentir médiatique était un sénateur de Louisiane, David Vitter. Un client parmi d’autres, tous appartenant à la fine fleur de l’establishment de Washington, d’une agence d’accompagnatrices (escort-girls en anglais) dirigée par celle qu’on a appelée la « Madame Claude » américaine, Deborah Palfrey. Si Monsieur X a décidé cette semaine d’évoquer cette affaire de mœurs, c’est justement parce qu’elle va bien au delà d’un banal scandale sexuel. Elle jette une lumière crue sur les pratiques politiques états-uniennes et l’exploitation ou la manipulation de la vie privée. Elle illustre les liaisons dangereuses qui existent entre sexe et politique. Une affaire qui s’est terminée de façon tragique et où l’on rencontre quelques grands noms de la politique américaine. À commencer par celui de Dick Cheney, le sulfureux vice-président de George Bush, l’homme qu’on a parfois présenté comme étant le véritable homme fort de la Maison Blanche sous les deux mandats de Bush junior ! Et, par conséquent, l’inspirateur de sa politique !

programmation musicale

H.Woodstock

Shadows on the wall album: 1930s Cinemalabel: De Wolfe

Prince

Kiss album: The very best of Princelabel: Warner

M.Ewing

Policeman's holiday album: 1930s Cinemalabel: de Wolfe

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.