Exceptionnellement, vous pouvez à nouveau (ré)écouter cette émission en intégralité :

En écoutant Monsieur X aujourd’hui, j’ai eu la curieuse impression de me trouver devant l’un de ces délicieux meubles à secret dans lequel s’emboîtent de nombreux tiroirs, chacun ouvrant sur un autre. Et ainsi de suite !… Telle en effet semble l’existence de l’homme dont il m’a parlé : un invraisemblable emboîtage dont l’issue est incertaine… Mais n’est-ce pas la caractéristique de la vie des espions qui ne livrent jamais tout à fait leur mystère et emportent leurs secrets jusque dans la mort ?… S’ils sont vraiment morts ! Car on ne sait même pas avec certitude si Nikolaï Fiedorovich Artamonov est décédé.

Monsieur X a donc choisi de me raconter la vie de cet agent double ou triple dont le destin a préoccupé les plus éminents dirigeants internationaux, de Gerald Ford à Leonid Brejnev, en passant par Henry Kissinger. Artamonov, un marin soviétique que rien pourtant ne prédisposait à devenir l’un des espions les plus intrigants du XX° siècle…

Bibliographie :

"Guerre froide, Espionnage naval",de Peter Huchthausen et Alexandre Sheldon-Duplaix, éditions Nouveau Monde, 2011

« CIA-KGB, le dernier combat », Milton Bearden et James Risen, Albin Michel, 2003

« Le KGB contre l’Ouest,1917-1991 », Christopher Andrew et Vassili Mitrokhine, Fayard, 2000

Discographie :

BOF de « La taupe » (Tinker tailor soldier spy) de Thomas Alfredson ; compositeur : Alberto Iglesias ; label : Silva Screen, 2011 ; deux extraits : « One’s gone » et « Esterhase »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.