« Et si, pour une fois, je vous parlais d’un fait divers ? » m’a dit Monsieur X. Pourquoi pas… Toutefois, je devais m’y attendre, il ne s’agissait pas d’un fait divers comme les autres. Mais n’allons pas trop vite, comme dirait Monsieur X… L’affaire remonte à 1975… Le rapt de la Saint Sylvestre, comme on l’a appelé. L’enlèvement, en pleine réunion d’état-major, de l’un des personnages les plus influents du show business, le P.-D.G. de Phonogram, filiale de Philips, Louis Hazan, l’éditeur et ami de Johnny Halliday, de Georges Brassens ou encore de Serge Gainsbourg. Les ravisseurs se manifestent assez rapidement et demandent une énorme rançon. Mais ils se font arrêter une semaine plus tard de façon assez stupide qui fait douter de leur professionnalisme. D’où toute une série de questions… S’agissait-il d’un vrai rapt ? Un rapt, comme il s’en commettait alors tant en Italie. Ou bien n’était-ce qu’un simulacre ? Une opération en trompe-l’œil destinée à escroquer Phonogram avec des complicités intérieures… Et, disons-le tout de suite, comme trop souvent, malheureusement, c’est la victime, Louis Hazan, qui ne tardera pas à être traité en suspect par la presse et les vrais coupables… Une attitude qui n’est pas trop étonnante, car elle permettait de jeter un rideau de fumée sur les véritables motivations des uns et des autres… Enfin, que penser de l’obstination de la police et de la Justice à ne voir dans cette affaire qu’une opération purement crapuleuse ? Et à dissiper toutes les implications politiques, alors même que plusieurs des protagonistes étaient des extrémistes notoires ?… Aujourd’hui encore, cette affaire demeure mystérieuse. Dans un instant, Monsieur X tente d’y voir plus clair.

programmation musicale

Orchestral Drama

Desolate Village album: Night at the B Movieslabel: Mediamusic### Carte de séjour

Douce France album: Carte de séjour 2 1/2label: Barclay### Johnny Hallyday

Les coups

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.