Char syrien en octobre 1973
Char syrien en octobre 1973 © Egged History Archive via the PikiWiki - Israel free image collection project / דני גולדשמידט

Pour les Israéliens, c’était une chance inouïe, une occasion comme il s’en présente rarement : le propre gendre de Nasser se proposait de devenir leur espion ! Une taupe nichée au cœur même du pouvoir égyptien ! Et dès son recrutement en 1969, ce très cher espion – 100.000 dollars à chaque rendez-vous – Ashraf Marwan t ransmet au Mossad des informations de première main, par exemple le compte-rendu d’une rencontre entre le Raïs égyptien et les dirigeants soviétiques, rencontre au cours de laquelle il est question d’importantes fournitures d’armes…

Bien entendu, les chefs du Mossad, qui n’étaient pas réputés pour leur amateurisme, ont pris des précautions afin de s’assurer qu’ils n’avaient affaire ni à un provocateur ni à un agent double… Rassurés par leurs vérifications, ils accordent donc leur confiance à cet élégant jeune homme qui a séduit la fille préférée de Nasser. Mona. D’autant qu’après la mort de son beau-père en 1970 et l’accession au pouvoir d’Anouar El Sadate , Marwan prend du galon et devient le conseiller du nouveau président.

Cependant, Monsieur X a des doutes : certes, la taupe livre de précieux renseignements à ses employeurs israéliens. Mais quand, à plusieurs reprises, il affirme que l’armée égyptienne est trop faible pour reprendre l’offensive après la raclée qu’elle a subie lors de la Guerre des Six-Jours, ne cherche-t-il pas à intoxiquer les chefs de Tsahal ? La suite avec Monsieur X, alors que, bientôt, va éclater la Guerre du Kippour où l’on assistera, pour la première fois, au vacillement de l’armée israélienne et où un vent de panique soufflera sur le gouvernement israélien… à tel point que le Premier ministre,Golda Meir , a même pensé utiliser l’arme nucléaire pour repousser les égyptiens qui progressaient dans le Sinaï !

Les liens

La revue "Guerres&Histoire" A retrouver dans le dernier numéro de la revue (n°15), une passionnante enquête d'Eitan Haddok : "Guerre du Kippour : comment Israël s'est laissé surprendre. 1ère partie : Des moyens très spéciaux"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.