Le modeste Yémen se serait sans doute bien passé de cette soudaine publicité… Il a en effet suffi de la tentative d’attentat ratée d’un Nigérian qui y a séjourné pour que le Yémen soit présenté comme un antre de terroristes, l’un des pays les plus dangereux au monde, un Etat qui mériterait qu’on y envoie une force internationale pour en chasser tous les fauteurs de troubles… Heureusement, la situation actuelle qui prévaut en Afghanistan a réfréné les ardeurs des plus frénétiques boutefeux. Qui sait ce qui attendrait de nouveaux coalisés s’ils débarquaient au Yémen ? Et le président Obama ne semble nullement pressé de tomber dans un nouveau piège anti-terroriste hors des Etats-Unis… La lutte contre Al-Qaïda ne peut conduire à tous les aveuglements. Il n’empêche que ce pays qui a si peu fait parler de lui jusqu’à aujourd’hui suscite légitimement de vraies inquiétudes et que la guerre interne dans le nord qui le mine depuis 2004 peut contribuer à embraser cette région déjà fragilisée par le chaos qui existe de l’autre côté de la Mer rouge, en Somalie. Il faut ajouter la position stratégique du Yémen, au sud de la péninsule arabique, c’est à dire le long de cette route maritime de l’Océan indien par où transitent les tankers pétroliers et les cargos si indispensables aux économies occidentales. Autant de raisons de s’intéresser de très près à ce pays dont la mauvaise réputation, à tort ou à raison, ne cesse de croître. Monsieur X analyse les enjeux véritables de cette nouvelle crise internationale où le puissant voisin du nord, l’Arabie saoudite, joue un rôle obscur et particulièrement ambigu. Mais on pourrait aussi s’interroger à propos des menées iraniennes au Yémen...

programmation musicale

Taqâsîm

Kaciro album: Kheiro, l'art du ûdlabel: Harmonia Mundiparution: 2006

liens

Article de Ludmila du Bouchet

La revue XXI

Article de Laurent Bonnefoy (octobre 2006)

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.