Une heure. Une heure seulement ! Il n’a pas fallu attendre plus d’une heure après l’attentat contre le président rwandais Habyarimana pour voir les tueurs envahir les rues de Kigali et commencer à massacrer. Et pour les observateurs les plus lucides, il est évident que le génocide des Tutsi était programmé, déjà organisé, et que l’attaque contre l’avion du chef d’état rwandais a été une sorte de signal invitant les tueurs à passer à l’action.

Il est donc essentiel d’essayer de déterminer qui, le 6 avril 1994 , a perpétré cet attentat, coup d’envoi d’un massacre qui va faire près d’un million de victimes en peu de semaines…

Curieusement, c’est la justice française qui a été chargée de faire la lumière sur ce point. Parce qu’en 1997, des familles de l’équipage français du Falcon présidentiel ont porté plainte à Paris. C’est le début d’une instruction judiciaire d’abord chaotique et souvent partiale qui s’est éternisée jusqu’à aujourd’hui. Mais qui, enfin, sous l’impulsion d’un magistrat déterminé, pourrait bien déboucher sur la vérité.

J’ajoute, avant de donner la parole à Monsieur X, que ce parcours judiciaire a été ponctué de nombreuses tentatives de désinformation et qu’un certain nombre de faits demeurent inexplicables sinon mystérieux. Enfin, il faut souligner combien la France a été impliquée dans cette histoire rwandaise…

Le générique de "Rendez-vous avec X" :

Suite Punta Del Este. La bande originale du film de Terry Gilliam : "L'armée des douze singes"Composée par Astor Piazzolla, et distribuée par Polyvocal 1996, label MCA.

Les liens

Le dossier de Benoit Collombat sur France Inter

La France au Rwanda - Revue XXI - Printemps 2010

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.