Architectes de l'Apartheid
Architectes de l'Apartheid © Apartheid Museum archives. / Apartheid Museum archives.

On l’a appelé « Le docteur La mort ». Un vrai meurtrier et hélas, un vrai médecin ! Un émule à la sud-africaine du trop sinistre Dr Mengele, le médecin nazi du camp d’extermination d’Auschwitz qui a procédé à de nombreuses expériences sur des détenus. Wouter Basson, tel est son nom, médecin militaire avec le grade de général, s’est expliqué peu ou prou lors de son interminable procès : cet ardent partisan de l’apartheid a en effet déclaré cyniquement : "Je voulais trouver des solutions médicales aux problèmes politiques !" Nous allons y revenir avec Monsieur X qui a décortiqué cet incroyable dossier. Incroyable, étant donné les charges qui pèsent sur Basson… Incroyable aussi car, contre toute attente et malgré ses nombreux crimes, ce médecin a été acquitté, réintégré dans l’armée sud-africaine, et exerce toujours son métier dans son pays.

Exactement comme si la somme de secrets dont il est porteur avait effrayé ses juges ou, au contraire, suscité la convoitise de certains. Un dernier mot avant d’écouter Monsieur X, les coupables activités de Wouter Basson étaient non seulement connues de plusieurs services de renseignement occidentaux mais elles ont bénéficié de nombreuses aides, tant en Occident qu’au Proche-Orient.

Des enfants dans un township d'Afrique du Sud en 1989
Des enfants dans un township d'Afrique du Sud en 1989 © John. / John.

Les liens

Armes chimiques et biologiques : leçons d'Afrique du Sud Un article de Chandré Gould, coordinatrice générale du BioWeapons Prevention Project (BWPP) paru dans la revue Politique Etrangère vol.70, n°1 Printemps 2005

South Africa's 'Dr Death' turns motivational speaker (article du Guardian 30 janvier 2013) Où l'on peut voir la tête de Wouter Basson......

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.