Quand une attaque imaginaire contre un bâtiment de guerre américain permet au président Lyndon Johnson d’ordonner des bombardements massifs sur le Nord-Viêt-Nam.

C'est l'affaire qui sera à l'origine du déclenchement véritable de la guerre du Viêt-Nam qui ne terminera dix ans plus tard, en 1975, après d’innombrables catastrophes humanitaires.

Les Américains ont-ils fabriqué de toutes pièces cette attaque contre un de leurs navires ou bien se sont-ils simplement servi de ce faux incident pour frapper au plus vite un pays qu’ils envisageaient de bombarder depuis plusieurs mois ?

Reste qu’un mensonge d’état est à l’origine de cet incident et qu’il est resté longtemps enfoui dans les archives de l'agence de renseignement, la NSA.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.