Tentons de retracer l'itinéraire d'un flic de légende, chef du contre-espionnage à la CIA entre 1954 et 1974 : James Jesus Angleton. Un agent double chargé de destabiliser les services secrets occidentaux en pleine guerre froide, y instillant en permanence le doute.

James Angleton, ancien chef du contre-espionnage de la CIA, 1975
James Angleton, ancien chef du contre-espionnage de la CIA, 1975 © Getty / Bettmann / Contributeur

On l'appelait l'homme aux orchidées ! Parce qu'il cultivait ces fleurs exotiques avec passion et une telle patience qu'il remportait régulièrement des concours dans les salons spécialisés... Et ceux qui voyaient cet échalas voûté et distingué déambuler dans les couloirs de la CIA le surnommaient le "fantôme gris ". Ajoutons que c'était aussi un excellent pêcheur de truites qui capturait lui-même ses mouches... Bref, vous l'avez compris, James Jesus Angleton était un type curieux, intrigant. Un vrai personnage de roman

Qui était James Jesus Angleton qui a peut-être été le plus grand chasseur de taupes soviétiques de l'histoire de la CIA ? Peut-être, oui. Car, aujourd'hui, on a des doutes... Et si ce chef du contre-espionnage américain qui voyait des espions partout avait lui-même été une taupe ?

La question n'est toujours pas résolue. Angleton a lui-même été chassé de la CIA dans les années 70. Ce personnage légendaire est mort quelque temps après, mais son ombre demeure. Et avec elle cette interrogation sur le véritable rôle qu'a joué ce personnage dans l'histoire de l'espionnage pendant la guerre froide... Une affaire qui nous concerne nous aussi Français, car Angleton est à l'origine de la plus grande tentative de déstabilisation de nos services de renseignement...

Il avait un pouvoir immense. Même, en France il a durablement perturbé le SDEC et brisé la carrière de quelques hommes honorables. Né à la fin de la Première Guerre mondiale, Angleton entre dans les services de renseignement, l'OSS, à l'époque, car la CIA n'existe pas encore à ce moment-là de sa vie, un service créé de toutes pièces quand les Etats-Unis vont s'engager dans la guerre. Pour former ses agents, les Américains demandent l'aide des Britanniques. C'est ainsi que James Angleton va faire la rencontre la plus importante de sa vie d'espion. Il rencontre Kim Philby, l'agent double britannique alors considéré comme l'un des as de l'intelligence Service et c'est lui qui initie Angleton aux mystères de l'espionnage ! En pleine guerre froide, il aura bien sûr comme rôle premier d'endiguer à sa manière l'expasion du modèle communiste notamment en Italie où il est partie liée avec le Vatican. 

✔️  LIRE 📖

L'affaire Gladio : les réseaux secrets américains au coeur du terrorisme en Europe de Jean-François Brozzu-Gentile, Albin Michel (1994)
Philby père et fils : la trahison dans le sang d'Anthony Cave Brown, Pygmalion (1997)
Vivre en guerre sous le direction de Myriam Gaume, Phébus (2003)

Programmation musicale

  • Eddy Mitchell  Choo choo boogie espion bidon (Polydor)
  • Tina & Ike Turner Funkier than a mosquita's tweeter (Blue Note)
  • Candido  Hallelujah I'm comin' home (Blue Note)
Les invités
L'équipe
Contact