Le sujet est aussi délicat que douloureux. C’est sans doute pourquoi Monsieur X a tant tardé à l’évoquer, même si, il y a presque dix ans, il avait brièvement abordé cette affaire et déjà esquissé un commencement d’explication qui allait à rebours de la thèse officielle. Je veux parler de l’attentat qui a frappé le vol UTA 772 au-dessus du désert de Ténéré, le 19 septembre 1989. Un drame qui a provoqué la mort de 170 personnes, passagers et membres d’équipage, et dont la responsabilité a été attribuée à la Libye du colonel Kadhafi… Une responsabilité que Tripoli a apparemment reconnue puisque les Libyens ont dédommagé les familles des victimes après des années de tergiversations et de difficiles négociations. Et pourtant, une relecture minutieuse et objective du dossier incline à penser que le vrai commanditaire de l’attentat se trouvait peut-être ailleurs qu’en Libye. Ce qui d’ailleurs n’exonère pas totalement la responsabilité de Kadhafi : il est en effet certain que des agents libyens ont joué un rôle dans la préparation de ce monstrueux attentat. Monsieur X revient donc longuement sur cette affaire où il sera aussi question des otages français capturés au Liban et des actions terroristes qui ont frappé Paris au cours de la décennie 80.

programmation musicale

Hector Zazou & Swara

Attainable Border East & south album: In The House Of Mirrorslabel: Crammed Discsparution: 2008

Orange Blossom

Souffrance album: Everything must changelabel: Bonsaï Music

liens

Le site des familles de l'attentat du DC10 d'UTA

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.