Mohamed Medbouh, un des instigateurs de l'attentat de Skhirat
Mohamed Medbouh, un des instigateurs de l'attentat de Skhirat © http://far-maroc.forumpro.fr/t959p15-la-guerre-des-sables-1963 / inconnu

« L’Histoire ne se répète pas, elle bégaie ! » On connaît cette citation attribuée à Karl Marx. Une maxime qui n’a jamais été mieux illustrée qu’au Maroc du début des années 1970 lorsque le roi Hassan II a échappé en tout juste un peu plus d’un an à deux attentats où il aurait dû trouvé la mort … Mais le souverain chérifien avait la baraka, pour reprendre un mot arabe trop souvent galvaudé… Et finalement, c’est une longue maladie qui aura raison de lui, presque trente ans après ces événements dramatiques.

Toutefois, si aujourd’hui, Monsieur X revient sur cette lointaine histoire, c’est qu’elle est toujours auréolée de nombreux mystères. L’un d’eux, en particulier, a été en partie dissipé par des journalistes marocains au début des années 2000 : les complots dirigés contre Hassan II avaient une ampleur encore plus vaste que celle qu’on soupçonnait… Ce n’étaient pas seulement des militaires extrémistes, dégoûtés par la corruption du régime, qui voulaient se débarrasser du roi. Ils disposaient du soutien inattendu, et même contre-nature, de l’opposition démocratique de gauche. Et il se trouvait parmi eux au moins un homme,Abderrahman Youssoufi , qui occupait en 2000 la fonction de Premier ministre du fils d’Hassan II,Mohammed VI … Bref, le fils gouvernait avec un personnage qui avait voulu tuer son père !... Inutile de dire que ces révélations ont fait scandale. Et le jeune souverain, qui avait pourtant suscité tant d’espoirs de libéralisation après le long règne autoritaire de son père, s’est empressé de renouer aussitôt avec les pratiques paternelles en muselant la presse…

Hassan II à Marrakech en 1966
Hassan II à Marrakech en 1966 © Fritz Rudolf Loewa / Fritz Rudolf Loewa
  • Conseils de lecture :

- Hassan II entre tradition et absolutisme , sans doute la biographie la plus complète parue à ce jour sur l’ex roi du Maroc. Elle est écrite par un ancien directeur du bureau de l’AFP à Rabat, Ignace Dalle. Edité en 2011 chez Fayard

  • Une série de quatre bandes dessinées qui évoque le Maroc… Mais le Maroc des années 20, celui de la Guerre du Rif, où des poilus, rescapés de la Grande Guerre vont s’illustrer au côté des indépendantistes rifains. ça s’appelle L’Or et le sang et c’est magnifique.
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.