C’était apparemment le meilleur de la classe. Un pays donné en exemple dans un continent miné par la misère et les guerres. On avait même pu parler de « miracle ivoirien » tant cette ancienne colonie française avait accumulé les succès économiques en tout juste deux décennies après l’indépendance. Et son président, l’homme qui personnifiait son pays, Félix Houphouët-Boigny, était présenté comme « le Sage de l’Afrique » ou encore « l’Homme de la paix ». On sait aujourd’hui ce qu’il en est. Le pays est coupé en deux, toujours à la merci d’une reprise des combats entre les rebelles et les forces gouvernementales. L’économie est dévastée et de nombreux Européens, ceux-là mêmes qui contribuaient à la prospérité du territoire, ont été contraints de fuir. Et je ne parle pas des massacres perpétrés tant au sud qu’au nord de la Côte d’Ivoire. Alors que s’est-il passé ? Pourquoi ce pays réputé si calme, si hospitalier, a-t-il soudain basculé dans la violence ? En réalité, selon Monsieur X, le ver était depuis longtemps dans le fruit. Et il se propose aujourd’hui de remonter jusqu’aux origines de la crise. Une crise où les responsabilités françaises sont évidentes, tant l’ancien colonisateur a été impliqué dans la politique ivoirienne.

programmation musicale

Tiken Jah Fakoly

Y'en a marre label: Barclayparution: 2002### Dobet Gnahoré

Abiani album: Women of Africalabel: Putumayo World Musicparution: 2004

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.