On le trouve dans presque toutes les grandes villes : un monument bizarre représentant un missile sur fond de montagne… C’est dire à quel point les Pakistanais sont fiers d’appartenir à une nation devenue une puissance nucléaire et qui a construit la première bombe musulmane, comme ils le disent eux-mêmes. Nous avons évoqué la semaine passée avec Monsieur X les conditions qui ont permis au Pakistan d’acquérir l’arme nucléaire afin de pouvoir rivaliser avec son voisin et ennemi, l’Inde. Mon interlocuteur a notamment mis en lumière le rôle des grandes puissances dans cette affaire, alors même qu’elles prônaient officiellement la non-prolifération nucléaire… Les Etats-Unis, mais aussi la France, relayés ensuite par la Chine, ont joué les apprentis sorciers en aidant le Pakistan dans cette course à l’atome. Deux grands pays possédant une longue frontière commune et qui sont pratiquement en conflit permanent depuis leur indépendance commune en 1947 sont donc dotés de l’arme nucléaire et des vec-teurs qui permettent de la transporter. Cette dangereuse coexistence sera-t-elle pacifique ? La sagesse l’emportera-t-elle ? Ou bien un jour, à l’occasion d’un nouvel incident, au Cachemire par exemple, un nouveau docteur Folamour appuiera-t-il sur le bouton nucléaire ?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.