Le 7 avril 1987, Ali Mécili, avocat au barreau de Paris, figure marquante de l'opposition démocratique au régime d'Alger, était assassiné devant son domicile parisien. Monsieur X a suivi cette mystérieuse affaire.

Le 12 juin 1987, sur la base de renseignements confidentiels très précis, la police judiciaire française arrête le présumé assassin, un certain Abdelmalek Amelou, un voyou au lourd casier judiciaire. 

Deux livres ont été consacrés à cet assassinat, l’un écrit par Aït Ahmed et l’autre par Michel Naudy, évoquant un ordre de mission de la Sécurité militaire algérienne qui aurait été trouvé dans le domicile de Amelou Abdelmalek lors d’une perquisition menée par la police française.

Depuis, l'affaire connût de nombreux rebondissements.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.