Est-ce le huitième mort de Tibhirine ? Un mort un peu oublié tant l’émotion suscitée par l’assassinat des sept moines l’a emporté. Une émotion qui s’est à nouveau exprimée grâce au très beau film de Xavier Beauvois, "Des dieux et des hommes". Ce huitième mort c’est Pierre Claverie, l’évêque d’Oran, victime d’un attentat à la bombe deux mois seulement après l’exécution des moines… Car il ne fait nul doute que cet assassinat est directement lié au drame de Tibhirine… Ce n’est pas le moindre mystère d’une affaire qui est loin d’être éclaircie et qui, seize ans après les faits, fait toujours l’objet d’une information judiciaire en France. Une affaire d’autant plus actuelle que le récent enlèvement de Français au Niger a vraisemblablement été perpétré par Al-Qaïda-Maghreb Islamique, une organisation où l’on retrouve beaucoup d’anciens du GIA algérien… Ce GIA qui, officiellement, est l’auteur de l’enlèvement des moines de Tibhirine. Monsieur X a une première fois évoqué ce dossier en 2002. Et déjà, il mettait en lumière les falsifications et les manipulations qui entourent cette affaire et ont si longtemps étouffé la manifestation de la vérité. Il m’a donc proposé de rouvrir ce dossier à l’occasion de la sortie du film de Beauvois. En effet, depuis 2002, l’enquête a progressé et la nomination d’un juge d’instruction déterminé permet d’espérer qu’un jour prochain la vérité émergera enfin. Malgré la raison d’Etat, malgré un silence coupable entretenu tant à Paris qu’à Alger. Car au centre de cette affaire se trouvent les rapports complexes et ambigus qu’entretiennent la France et l’Algérie depuis des décennies.

programmation musicale

Ensemble aromates

Ouverture nawa athar album: Jardin de myrteslabel: Alpha

Idir

Pourquoi cette pluie? album: Deux rives, un rêvelabel: Saint Georgeparution: 1991

Ensemble aromates

Jardin de myrtes album: jardin de myrteslabel: Alpha

liens

L’assassinat des moines de Tibéhirine : vers la vérité ?

Mediapart, 14 septembre 2009, article de François Gèze (site payant)

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.