René Lucet avait été nommé à la direction de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Bouches-du-Rhône pour faire le ménage, disait-on, et mettre au jour des pratiques syndicales peu orthodoxes. Le 4 mars 1982, il mettait fin à ses jours.

Les deux balles ont été tirées au même endroit, ce qui semble compliqué en termes logistiques pour un suicide. Très marqué à droite, René Lucet avait été suspendu de ses fonctions par la ministre de la Solidarité nationale, suite à l’élection de François Mitterrand, suite à un bras de fer concernant une suspension de délégation de service public qui avantageait un organisme proche de la CGT dans les Bouches-du-Rhône.

L’affaire est classée en 1988, faute d’avoir pu l’éclaircir. Monsieur X s'interroge.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.