Conférence de presse du FBI après l'attaque à l'anthrax
Conférence de presse du FBI après l'attaque à l'anthrax © corbis / Matthew Cavanaugh

En principe, le dossier est judiciairement clos puisque le suspect numéro 1 a eu le bon goût de se donner la mort avant d’être mis en cause. Certes, mais il n’empêche que de nombreuses questions demeurent sans réponses. Et surtout il reste quecette affaire de l’anthrax, qui a semé une vraie panique aux Etats-Unistout juste après le traumatisme du 11 septembre 2001 , a soulevé le voile sur un certain nombre de pratiques inquiétantes. Et peut-être même sur l’existence d’une véritable multinationale des armes biologiques … Mais, comme dirait Monsieur X, n’allons pas trop vite. C’est donc à l’automne 2001 que l’Amérique a découvert cette nouvelle forme de terrorisme : l’envoi postal de lettres contenant des spores d’anthrax , un bacille particulièrement dangereux… Cinq personnes en sont mortes et plusieurs autres ont été contaminées. Le FBI lance aussitôt une gigantesque enquête qui va mobiliser 1.000 agents pendant plusieurs années. Des suspects vont être désignés puis innocentés. Et puis, après 2008, l’affaire finit par être oubliée : une curieuse amnésie après une si grande psychose ! Mais surtout, cette affaire de l’anthrax va permettre à George Bush junior d’accuser Saddam Hussein et donc, d’envahir l’Irak. Avec les conséquences que l’on connaît.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.