Tous les dix ans ou presque, l’Histoire semble bégayer à Madagascar… Des manifestations pacifiques, parfois violemment réprimées, finissent par avoir raison du président en place. Mais celui-ci résiste et pendant une période plus ou moins longue, deux pouvoirs, et donc deux dirigeants, revendiquent également leur légitimité… C’est le cas en 2009 dans l’Île rouge… Comme ça l’a été en 2002, 1991 et 1975… Mais, et c’est ce que Monsieur X a commencé à développer la semaine dernière, l’ancien colonisateur n’a pas toujours été un spectateur neutre de ces crises politiques à répétition. La France demeure en effet le principal bailleur de Madagascar et il y réside toujours une importante communauté française. Et même lorsque l’île a connu un raidissement idéologique et collectiviste, les ponts n’ont jamais été rompus, bien que l’ancienne puissance colonisatrice ait servi de repoussoir et parfois cristallisé les haines et les ressentiments. En 1991, alors que l’Amiral rouge, c’est à dire le président Ratsiraka, vit une lune de miel avec la France de Mitterrand après avoir longtemps flirté avec la Corée du Nord de Kim Il Sung, les Malgaches expriment leur mécontentement… La socialisation forcée de l’économie a en effet produit des effets désastreux et même affamé une île qui était autrefois autosuffisante sur le plan alimentaire… Il est d’autre part reproché à Didier Ratsiraka ses méthodes de gouvernement autoritaires. Jour après jour, les manifestants défilent dans la capitale, Antananarivo, pour demander la démission du président. Mais en août, alors qu’un défilé monstre marche vers le palais présidentiel, la garde, entraînée par des gendarmes français, ouvre le feu. Il y a des dizaines de morts. L’opposition annonce la formation d’un gouvernement provisoire. Mais Ratsiraka, reclus dans l’un de ses palais, n’entend pas se retirer… Quant à la France, elle tergiverse et essaie surtout de conserver ses positions, sans trop donner l’impression de s’ingérer dans les affaires intérieures de Madagascar.

programmation musicale

Tosca

Mrs Songo album: No Hasslelabel: Piasparution: Pias

Tosca

My First album: No hasslelabel: Piasparution: 2009

Tiana

Dure journée album: Musiques de l'Océan indienlabel: JBE Mizik (Ile de la Réunion)parution: 2008

liens

A écouter dans l'émission Interception : Cameroun, l'empire noir de Vincent Bolloré

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.