Le mystère demeure entier. Le malaise aussi. Georges Arnaud, le célèbre auteur du « Salaire de la peur » a-t-il, alors qu’il s’appelait encore Henri Girard, assassiné son père, sa tante et une domestique ? Juridiquement, la question ne se pose plus puisque l’écrivain a été acquitté par un jury populaire. Il est donc réputé innocent à jamais. Il n’empêche que le triple crime du château d’Escoire, le 24 octobre 1941, reste une énigme. Et si, pour une fois, Monsieur X a choisi de me parler d’un fait divers, c’est que, justement, il ne s’agit peut-être pas d’un simple fait divers mais d’une affaire beaucoup plus compliquée. Et puis il y a le personnage central de ce dossier : Henri Girard, 24 ans à l’époque. Un jeune homme singulier et fantasque qui, après la guerre, s’embarquera pour l’Amérique du Sud, mènera une vie aventureuse et reviendra deux ans plus tard pour écrire sous le nom de Georges Arnaud son best-seller, « le Salaire de la peur », un ouvrage adapté au cinéma par Clouzot et qui obtiendra une Palme d’or à Cannes. Georges Arnaud qui sera ensuite de tous les combats contre l’injustice : journaliste, pamphlétaire, militant n’hésitant jamais à payer de sa personne et de risquer sa liberté. Un homme généreux et flamboyant mais qui n’a pu faire oublier qu’il était aussi le personnage central de l’affaire du triple crime d’Escoire.

programmation musicale

Benjamin Lew

Les versants d'un coteau album: Le parfum du rakilabel: Cramned Discsparution: 1993### Yves Montand

Il fait des ... album: Les zazous, swing obsession 1938-1946label: Frémeaux & Associés### Yves Montand

Nuages label: Philipsparution: 1986

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.