(Attention, en raison de l'actualité, l'émission ne commence qu'à 13h30. Aussi, pour écouter l'émission de la semaine, après avoir cliqué sur "écouter à la carte", il vous faut avancer le curseur d'un 1/3 dans la fenêtre de Real Player qui apparaît, afin d'atteindre le début de l'émission.) Ils disent eux-mêmes qu’ils sont les oubliés de l’Histoire… Les Kurdes. Un peuple éclaté, un peuple sans patrie de 25 millions de personnes, réparti sur au moins quatre pays tous farouchement opposés à l’idée d’un Kurdistan indépendant. Nous avons parlé la semaine passée avec Monsieur X de la question kurde dont, à la lumière des derniers événements, on voit toute l’importance. Une question difficile, une véritable épine plantée dans ces régions montagneuses, aux confins de la Turquie, de la Syrie, de l’Irak et de l’Iran. Les Kurdes n’ont jamais cessé de revendiquer et de se battre contre leurs oppresseurs. Mais ils sont aussi profondément divisés et leurs luttes fratricides ne se comptent plus. En outre, ils ont souvent été manipulés par les Etats de la région pour déstabiliser leurs voisins. Manipulés et abandonnés dès qu’ils n’étaient plus utiles. La Turquie, où vit la moitié des Kurdes, est sans doute le pays qui a mené la lutte la plus implacable, la plus longue aussi, contre le nationalisme kurde. Villages rasés, massacres, viols, tortures, déportations, rien n’a été épargné aux Kurdes qui, il faut le reconnaître, n’ont pas été en reste. Leur principal mouvement de résistance, le PKK, a lui-même pratiqué le terrorisme aveugle et épuré sans pitié ses propres rangs. Le chef du PKK, Abdullah Öcalan, a été capturé par les Turcs en février 1999 au terme d’une traque de plusieurs mois. Une affaire qui demeure encore largement mystérieuse… Comment les services spéciaux turcs ont-ils pu s’assurer de la personne du leader kurde dans un pays africain, le Kenya, alors même qu’il se trouvait à l’intérieur d’une enceinte diplomatique, celle de la Grèce ? Quelles ont été les complicités mises en jeu ? Qui avait intérêt à aider les services turcs ?… Autant de questions auxquelles Monsieur X se propose de répondre.

programmation musicale

Chris de Burgh

The simple truth album: The simple truth (Campaign for kurdish refugees)label: AM Records

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.