Ouvrir ou ne pas ouvrir ? Tel a été le dilemme des autorités allemandes après la réunification de la RFA et de la RDA… Je veux bien sûr parler des fameuses archives de la Stasi, la police politique de l’Allemagne communiste… Ouvrir représentait un risque certain : celui de plonger le pays à peine réunifié dans de longues et cruelles querelles internes… Certains, du côté des victimes, étant légitimement avides de vengeance et d’autres, parmi les persécuteurs, craignant d’être livrés à la vindicte publique. Mais la question ne se posait pas simplement aux dirigeants de la nouvelle Allemagne : tous les citoyens – et ils étaient des centaines de milliers – qui estimaient avoir été espionnés par la Stasi ne devaient-ils pas avoir peur qu’en compulsant leurs dossiers, ils ne découvrent de pénibles vérités… Comme dans le film "La vie des autres", ne risquait-ils pas d’apprendre que même leurs conjoints les avait trahis au profit de la Stasi ?… Pour d’autres, c’étaient de vieilles amitiés qui s’écrouleraient d’un seul coup… Exactement, comme si un fossé s’ouvrait soudain à leurs pieds et engloutissait des pans entiers de leur passé… Alors, c’est vrai, certains ont hésité tandis que d’autres n’ont pas reculé devant l’épreuve, quitte à affronter

programmation musicale

René Aubry

Night run album: Play Timelabel: Wagramparution: 2008### René Aubry

Quintette album: Play Timelabel: Wagramparution: 2008### Nina Hagen

African Reggae

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.