Le 4 novembre 1979, plusieurs centaines d'étudiants iraniens occupent l'Ambassade des Etats-Unis à Téhéran et retiennent en otage une soixantaine d'américains. Ils exigent en échange de leur libération l'extradition de l'ex-Chah, soigné à New-York depuis le 22 octobre. Certains otages seront libérés dans les mois qui suivront, l'opération de commando américaine échouera en avril 80, le Chah mourra en juillet 1980 et il restera 52 otages qui ne seront libérés qu'en janvier 1981, à la suite de longues négociations, négociations parfois un peu ralenties du côté américain ! ! Une opération sans précédent bafouant toutes les lois internationales et qui va révéler au monde la réalité du nouveau régime iranien. Une opération symbolique puisque les intégristes chiites, à peine arrivés au pouvoir, défient l'Occident et les Etats-Unis. À cause d'eux, ou grâce à eux, Ronald Reagan battra Jimmy Carter lors des élections présidentielles de 1980. Dans le même temps, l'Armée rouge envahira l'Afghanistan et l'Irak entrera en guerre avec l'Iran. Mais pourquoi Monsieur X s'intéresse-t-il à cette affaire ? Pour au moins deux raisons, toutes les deux étonnantes… D'abord parce que la France et les services de renseignement français y ont été impliqués… Ensuite, parce que cette affaire dissimule encore bien des secrets et a donné lieu à des manœuvres politiques tortueuses qui ont joué un rôle éminent dans les bouleversements qu'a connus le monde dans les deux dernières décennies. Cette prise d'otage est-elle une initiative spontanée des étudiants ? A l'évidence, non. Les " pasdaran ", comme on les appelle, ont obéi à l'ayatollah Khomeiny. Khomeiny qui va profiter de cette affaire pour éliminer les laïques et les modérés qui sont encore au pouvoir en Iran.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.