Un geste inouï dans l'histoire de la Seconde guerre mondiale : se faire arrêter par la police nazie et rejoindre le camp d’Auschwitz pour savoir exactement ce qu’il s’y passait.

Il aurait pu être l'un de ses milliers d'officiers polonais tués en 1940 par les exécuteurs du NKVD, l'ancêtre du KGB, et victime de l'horrible complicité entre Hitler et Staline, mais il a momentanément échappé au piège qui s'est refermé sur une partie de l'armée polonaise. Et il a continué le combat à sa façon en plongeant volontairement dans l'univers concentrationnaire d'Auschwitz. 

Le courage invraisemblable de cet officier a été tardivement reconnu, en 2010, le capitaine a été fait citoyen d'honneur de la ville d'Auschwitz en reconnaissance "des services rendus à la Pologne et de son dévouement sans limite à la patrie". 

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.