Une grosse voiture noire sur une route au milieu des bois… Et, soudain, dans le ciel, deux avions. Les pilotes ont repéré l’auto. Ils piquent au-dessus de la route. Des mitrailleuses crépitent. Le véhicule cahote sur le bas-côté et s’arrête. Le passager avant, les jambes brisées, pose sa main sur la poignée de la portière. Il n’a pas le temps de sortir. Les avions font un nouveau passage. L’homme est frappé en pleine tête. Il meurt sur le coup. Le chauffeur est grièvement blessé. Sur la banquette arrière, une jeune femme est miraculeusement indemne. C’est ainsi qu’est mort en 1945 celui qu’on appelait « le Grand Jacques ». Jacques Doriot, un des leaders du parti communiste français qui a basculé dans le fascisme peu avant la seconde guerre mondiale et sera ensuite un des collaborateurs les plus zélés pendant l’Occupation. Etrange personnage… Meneur d’hommes, excellent tribun et d’un courage physique incontestable. Mais aussi un opportuniste, un homme capable de se renier d’un instant à l’autre, une grande gueule gouvernée par sa seule ambition politique… Si Monsieur X a choisi cette semaine de me parler de cet homme, c’est que les circonstances de sa mort demeurent toujours un sujet de polémique. D’où venaient les avions qui ont mitraillé son auto ? Etaient-ils allemands ou anglo-américains ? Et qui avait intérêt à voir disparaître le leader fasciste au moment où, enfin, il avait réussi à fédérer la fine fleur de la Collaboration réfugiée en Allemagne ? Bref, Doriot a-t-il été sciemment liquidé. Monsieur X assure connaître la vérité ! Vieille histoire, me direz-vous… Pas tant que ça quand on songe qu’il y a peu de semaines des centaines de militants d’extrême droite se sont réunis à Versailles pour célébrer les louanges du III° Reich et afficher une idéologie raciste qui était déjà celle d’un Jacques Doriot et de son parti, le PPF, Parti populaire français. Prochaines émissions : 20/12/2003 : Wolfgang Lotz (1) 27/12/2003 : Wolfgang Lotz (2) 03/01/2004 : 1979, la chute du Shah d'Iran 10/01/2004 : L'affaire Toukhatchevski 17/01/2004 : Andreï Vlassov

programmation musicale

Jacques Dutronc

L'opportuniste label: Vogueparution: 1991### Dizzy Gillepsie

Night in Tunisia label: BMGparution: 2000### Maurice Chevalier

Ca fait d'excellents Français label: EMIparution: 1987

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.