C’était le troisième ! Le troisième ministre ou ancien ministre à périr de mort violente sous le septennat de Valéry Giscard d’Estaing. D’abord Jean de Broglie, assassiné sur un trottoir de Paris. Puis Robert Boulin qui se serait suicidé dans un étang de la forêt de Rambouillet. Et enfin Joseph Fontanet tué en février 1980 au pied de son immeuble parisien. Trois morts et trois énigmes. Si on a retrouvé l’assassin du prince de Broglie et ses complices, les vrais commanditaires du meurtre n’ont jamais été formellement identifiés. Quant au prétendu suicide de Boulin, il n’a jamais convaincu ses proches et la minable affaire immobilière dans lequel il était empêtré ne suffit pas à expliquer une éventuelle exécution. Enfin Joseph Fontanet… Un homme sans histoires, retiré de la politique depuis plusieurs années. Qui aurait pu vouloir le tuer ? Et surtout pourquoi ? Les enquêteurs, après suivi plusieurs pistes suscitées par des revendications largement fantaisistes et évacué d’autres hypothèses un peu plus sérieuses, ont fini par conclure au meurtre fortuit : l’aboutissement de l’errance mortelle d’une bande de jeunes dévoyés dans les rues de Paris. Identifiés, ces marginaux ont été arrêtés, emprisonnés. Oui, mais les policiers n’ont obtenu aucun aveu. Et surtout, ils n’ont pu apporter aucune preuve contre ces jeunes gens même si, aujourd’hui, ils croient toujours à leur culpabilité.

programmation musicale

Noir Désir

Le vent nous portera album: Des visages des figureslabel: Universalparution: 2001### Clogs

5/4 album: Lanternlabel: Talitres### Barry Adamson

Who killed big bird? album: Stranger on the sofalabel: La Baleine

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.