Certains l’ont appelé le « réseau des poupées »… Tout simplement parce que ces espions de l’Est utilisaient parfois pour dissimuler et transmettre leur moisson de renseignements des poupées astucieusement évidées… Mais c’est un détail parfaitement anecdotique et surtout destiné à divertir la presse : car les deux couples d’espions impliqués connaissaient aussi les techniques de communication les plus sophistiquées en usage dans les services spéciaux modernes.

Si Monsieur X a cru bon de me conter cette histoire d’espionnage qui remonte à la période de la Guerre froide, c’est qu’elle illustre à merveille l’ingéniosité mais aussi la méticulosité dont ont fait preuve les services de l’Est, et particulièrement celui de l’ex-RDA qui était dirigé par un personnage quasi-légendaire, Markus Wolf.

Bibliographie :

- "Les espions français parlent" sous la direction de Sébastien Laurent , Nouveau Monde Editions, 2011

  • « Dans les archives inédites des services secrets français », Bruno Fuligni, l’Iconoclaste, 2011

- " Le KGB en France ", Thierry Wolton, Grasset, 1986

-« Le guide mondial de l’espionnage » de Geoffroy d’Aumale et JP Faure, Cherche Midi, 1998

Discographie :

Bande originale du film "La vie des autres " de Florian Henckel von Donnersmarck ; compositeurs : Gabriel Yared et Stéphane Moucha, Edition du Score, 2007

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.