Sept têtes coupées au bord d’une route… Sept têtes de moines. Sept têtes, c’était tout ce qui restait des trappistes du monastère de Tibhirine… A tel point qu’au jour des obsèques, les autorités algériennes ont lesté les cercueils de terre pour faire croire que les dépouilles des moines étaient entières… Cette douloureuse affaire a frappé l’opinion, tant française qu’algérienne. C’était hier, en 1996. Les sept moines avaient été enlevés deux mois plus tôt. Et dans une Algérie torturée par une guerre civile qui avait déjà fait des dizaines de milliers de morts, le martyr de ces hommes de Dieu a semblé être un point d’orgue. Si même des moines, enracinés depuis longtemps dans ce pays, proches d’une population qu’ils soignaient et secouraient, respectés et protégés par les islamistes, oui, si même des moines étaient frappés, alors plus personne n’était à l’abri et tout pouvait arriver. Monsieur X a choisi de revenir sur ce drame car bien des questions se posent encore. Bien sûr, le GIA, Groupe islamique armé, a revendiqué la paternité de ces assassinats… Mais ce n’est pas aussi simple qu’il y paraît… D’autre part, du côté français, il semble bien qu’il ait régné la plus grande confusion. Rivalités entre services de renseignement, absence de coordination au niveau ministériel, intervention d’hommes de l’ombre, tout a contribué à faire en sorte que l’enlèvement des moines se termine tragiquement. C’est, en tout cas, l’opinion de Monsieur X.

programmation musicale

Safy Boutella

l'affront album: BOF du film "Automne octobre à Alger"label: Artistes Arabes Associésparution: 1994### Kadda Cherif Hadria

Djezair label: Naive Records### Idir/Jean-Jacques Goldman

Pourquoi cette pluie label: Saint Georgeparution: 2002

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.