Si le roi d’Angleterre, Edward VIII a abdiqué en 1936, c'est parce que le gouvernement britannique voulait écarter un monarque qui avait beaucoup trop de sympathie pour l’Allemagne nazie et ses dirigeants. Un souverain qui risquait de trahir son propre pays s’il était demeuré sur le trône ?

Les services secrets ont eu à connaître de ce dossier et ont même joué un rôle primordial dans le processus qui allait conduire à l'abdication d'Edouard VIII. 

La famille royale anglaise est d'ascendance allemande. George V, le grand-père de la reine Elizabeth, est né de Saxe-Cobourg et Gotha. Et c'est seulement au cours de la Première Guerre mondiale, alors que le Royaume-Uni est allié de la France contre l'Allemagne, que la famille régnante a choisi de s'appeler Windsor, c'était plus sage. Car il ne faut pas oublier qu'au-delà de cette question de nom, il y avait aussi les liens du sang. 

Édouard VIII était très attaché à ses racines allemandes. Il en était même fier. Lors du conflit, il a été mobilisé mais s'il a bien été envoyé en France, il a été tenu éloigné du front et n'a pas combattu. 

Personne n'ignorait que Wallis Simpson était devenue la maîtresse de l'héritier de la Couronne. Les services ont commencé à enquêter. Wallis noue des relations avec de nombreux hauts dignitaires nazis qui arrivent au pouvoir en 1933. Une fréquentation de Wallis jugée malsaine. Que devrait-on craindre ? Wallis pourrait être payée par Berlin pour influencer le prince en faveur de l'Allemagne ? 

L'intrigante, grâce à son amant, pourrait obtenir des informations confidentielles sur le Royaume-Uni et serait en mesure de les communiquer directement à Berlin. 

Cette sympathie pour le nazisme était-ce donc un penchant personnel du prétendant au trône ou était-il sous influence de sa très chère ? Pourtant il a très tôt affiché ses affinités pour le fascisme mussolinien et plus tard, pour le régime nazi qui, selon lui, permettait à l'Allemagne de connaître un véritable miracle économique. C'est du moins ce qu'il a écrit.

Alors fantasme ou réalité ?

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.