Retour sur les zones d’ombre qui obscurcissent toujours ce monstrueux évènement qui marqué le début du XXIe siècle tant son ampleur a nourri toutes les théories, hypothèses et fantasmes possibles.

Qu'en est-il de la Commission nationale qui a enquêté sur le 11 septembre et qui a échoué à répondre à toutes les interrogations ? La composition même de cette commission a donné lieu à de nombreux débats et controverses. 

Revenons à la genèse de tous ces évènements depuis la guerre d'Afghanistan, entre les moudjahidines et l'Armée rouge. La logique bipolaire suggérée par la Guerre froide a joué son rôle. C'était pour la Maison-Blanche une vraie occasion d'affaiblir l'URSS : il fallait aider les moudjahidines et faire en sorte que les troupes soviétiques s'embourbent. Les Soviétiques sont intervenus militairement en Afghanistan en 1979 : il s'agissait de soutenir le régime communiste mis en place à Kaboul. 

Tout cela a abouti à la concrétisation d'une étroite alliance entre les services secrets pakistanais, étasuniens et les moudjahidines entraînés par ces services et mettant en place de nombreux circuits de financement qui ont donné lieu aux trafics les plus divers. Les militants islamistes recrutés dans le monde entier continuent à combattre aux côtés des moudjahidines. 

Retour bien sûr, sur le parcours de Ben Laden qui, grâce à tous ces parrainages a pu monter plusieurs camps d'entraînement qui auront contribué à former le noyau dur du réseau Al-Qaïda.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.