Il aurait enfilé ses palmes et nagé vers le large. Et il serait mort épuisé, noyé… Un suicide, donc. Ainsi aurait disparu fin 1997 le journaliste Jean-Pascal Couraud qui, à Tahiti, signait ses articles JPK. Désillusion politique et amoureuse. L’affaire est dite et jamais l’on ne retrouvera le corps de ce sportif de 37 ans ! Mais des amis, des parents contestent rapidement cette thèse. Sa mère porte même plainte contre X pour enlèvement et séquestration. En fait, même s’ils n’osent pas prononcer le mot, c’est à l’assassinat que pensent les amis de JPK. Le mobile ? Ou plutôt les mobiles ? Ils sont nombreux. Certes, il pourrait s’agir d’une affaire passionnelle : l’épouse de Couraud avait un amant et le couple battait de l’aile. Mais c’est la piste politique qui retient surtout l’attention : JPK était un adversaire résolu du système polynésien fait de clientélisme et d’affairisme. Cela lui avait d’ailleurs valu d’être licencié du quotidien local dont il était le rédacteur en chef. Le journaliste avait ensuite rejoint Boris Léontieff, leader d’un petit parti politique dont JPK avait pris en charge la communication. Pour autant, il n’avait pas abandonné l’investigation journalistique. Et d’ailleurs, peu de temps avant sa disparition, après avoir décortiqué une affaire immobilière, il venait de porter plainte pour ingérence contre le président de la Polynésie française, le tout-puissant Gaston Flosse. Mais il est vraisemblable que le journaliste devait posséder d’autres dossiers, peut-être encore plus sensibles. C’est la conviction de Monsieur X qui affirmait la semaine passée que l’après-midi précédant sa disparition, JPK avait été enlevé et interrogé par des membres du GIP, le Groupe d’intervention de la Polynésie, une sorte de milice dépendant de la présidence du Territoire. Insatisfaits des réponses du journaliste, ces gros bras sont-ils revenus le soir-même ? Et que penser de l’étrange passivité de la Justice dans cette affaire ? Qu’avait découvert JPK ?

programmation musicale

Israël Kamakawiwo'ole

Somewhere over the rainbow album: Facing Futureparution: 1993### liens

Le comité de soutien pour la recherche sur la vérité sur la disparition de JPK

Tahiti-Pacifique Magazine, mensuel francophone du Pacifique Sud

Le site du journal en ligne, Rue89, qui consacre plusieurs articles à l'affaire JPK

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.