« Il en a fait de belles, le juge Bruguière ! » C’est ce qu’on a dû penser dans les milieux feutrés de la diplomatie en prenant connaissance de la décision du magistrat de délivrer neuf mandats d’arrêt internationaux contre des proches du président rwandais Paul Kagamé accusés d’avoir perpétré l’attentat contre l’avion du prédécesseur de ce dernier, Juvénal Habyarimana. Le magistrat n’en est d’ailleurs pas resté là puisqu’il a estimé que Kagamé, malgré l’immunité due à sa qualité de chef d’Etat, devrait être lui-même traduit devant le TPIR, c’est à dire le Tribunal pénal international pour le Rwanda. On sait ce qu’il est advenu. Fâché, très fâché, le président rwandais a rompu avec Paris et notre ambassadeur à Kigali a dû faire ses valises. Mais il est vrai que beaucoup de dirigeants de pays pseudo-démocratiques ont du mal à croire que la Justice puisse être indépendante du pouvoir politique… Alors pourquoi ces mandats d’arrêts et ces graves mises en cause ? C’est la conclusion logique de l’enquête menée par Bruguière à la suite de la plainte déposée par la famille de l’un des pilotes français de l’avion présidentiel. Mais le juge d’instruction assortit ces accusations d’une analyse gravissime. Selon lui, Paul Kagamé aurait pris l’initiative de commanditer cet attentat dans le seul but de parvenir au pouvoir. Quitte à provoquer un véritable génocide chez les siens. Certes, ce n’est pas la première fois que Kagamé est soupçonné. Cette affaire, mais aussi la responsabilité française dans le génocide des Tutsis par les Hutus, ont d’ailleurs récemment provoqué une intense polémique. Certains, tel Pierre Péan, en tenant pour l’innocence de nos dirigeants, d’autres, surtout représentés par des ONG, accusant Paris d’avoir aidé sinon soutenu les génocidaires. Avec Monsieur X, nous avons déjà longuement évoqué ce sujet. Mais nous avons pensé que cette affaire embrouillée et confuse méritait qu’on y revienne. Ne serait-ce que pour essayer d’y voir plus clair et de dégager quelques vérités.

programmation musicale

Tiken Jah Fakoly

Sauver album: Coup de gueulelabel: Universal### Guem

Communicas album: Rose des sableslabel: Nocturne### Majid Bekkas

Daymallah album: Rêves d'oasis - Desert blues 2label: Network

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.